Une école de l'Université de Lorraine

Offre de stages et de thèses

Offre de stages et de thèses

Offres de thèses

  • Interaction non linéaire de faisceaux optiques accélérant.

Equipe : Photonique
Directeur de thèse : Delphine WOLFERSBERGER
Co-encadrant : Nicolas MARSAL

Nos études récentes suggèrent des phénomènes physiques nouveaux résultant de l’interaction de faisceaux optiques accélérant (Airy) dans un cristal photoréfractif : par exemple l’inscription de guides d’ondes dynamiques [1] ou un processus optique analogue à une lentille gravitationnelle. Ces résultats motivent des travaux théoriques et expérimentaux prenant en compte la complexité de la dynamique spatio-temporelle et suggèrent l’utilisation d’autres faisceaux non conventionnels de type Mathieu et Weber.
[1] : N. Wiersma et al., Scientific Reports, 5:13463 (2015).

>> Description du sujet

>> PhD subject

 

  • Croissance de cristaux massifs et de fibres cristallines pour les processus de conversion de fréquence aux longueurs d’ondes VUV : application aux borates.

Equipe : Matériaux massifs pour l'UV
Directeur de thèse : Alain MAILLARD
Co-encadrant : Marianne COCHEZ

L’objectif du travail est de synthétiser et de faire croitre un cristal test non-linéaire K2Al2B2O7 sous forme de fibre cristalline puis de mono-cristal massif, puis d’étudier et préciser le diagramme de phase d’un nouveau borate de strontium et d’aluminium pour déterminer les conditions thermodynamiques de croissance.
D’un point de vue physique la spectroscopie d’absorption UV révèle des bandes d’absorption entre 190nm et  350nm, dont l’origine est la présence d’impureté tels que Fe3+ ou bien d’autres éléments de transition en quantité très faibles (quelques ppm) les rendant difficilement identifiables et quantifiables par les méthodes classique, le candidat sera amener à calculer la position des niveau d’impureté Fe2+/Fe3+ dans la bande interdite et d’attribuer les pics d’absorption observés.
L'ensemble des caractérisations linéaires et non linéaires seront réalisées pour les cristaux obtenus.

 

  • Nouvelles méthodes d'analyse des données spectrométriques.

Equipe : Contrôle optique et capteur Raman
Directeur de thèse : Nicolas FRESSENGEAS
Co-encadrant : Matthieu GEIST

Le Laboratoire MOPS a développé une expertise reconnue sur la spectrométrie Raman. Depuis quelques années, un certain nombre d'études ont tenté de coupler la spectrométrie Raman avec l'analyse dite chimiométrique. Il s'avère que les analyses chimiométriques classiques sont apparentées aux techniques dites de "Machine Learning", ou apprentissage automatique (et plus généralement à la science des données). L'objectif du travail doctoral proposé ici est de coupler l'expertise du LMOPS en matière de spectrométrie Raman, avec l'expertise de spécialistes du Machine Learning, dans le but de faire progresser les techniques d'analyses conventionnelles de la chimiométrie. L'expertise du LMOPS sera mise à profit afin d'obtenir un échantillon de nombreux spectres Raman de qualité. Ces échantillons serviront à la mise au point de nouvelles méthodes d'analyse statistiques dans le but, par exemple, d'identifier les spectres Raman et la concentration des composants de base de l'échantillon mesuré.

 

Offres de stages

Le laboratoire propose périodiquement des stages pour des étudiants de Licence, Master, Ingénieur, DUT et BTS dans les domaines de l'optique, l'électronique, l'informatique, la mécanique et les matériaux. Si vous souhaitez déposer votre candidature (CV et lettre de motivation), contactez le responsable des stages du LMOPS :
 
Thomas KAUFFMANN / 03 87 37 85 47